Web

Le Responsive Web Design, un critère de référencement

Le Responsive Web Design, un critère de référencement

De nos jours, la majorité des internautes utilisent les smartphones et les appareils mobiles pour naviguer sur les sites Web que depuis les ordinateurs. C’est pour cette raison, il est très conseillé de concevoir les pages et la template de votre site Web de sorte qu’il puisse s’afficher sur les différents terminaux comme les appareils mobiles.

Le 21 avril 2015, Google annonce que l’aspect « responsive » entrera parmi la longue liste des critères de référencement de pages web. Une nouvelle raison d’adapter votre site vers le responsive (mobile friendly).

Généralement, le langage CSS est utilisé pour adapter l’affichage de votre page Web à l’appareil. Au niveau de moteur de recherche, vous allez trouver un algorithme qui détecte automatiquement cette configuration si tous les user-agents Googlebot sont autorisés à explorer la page et ses ressources (fichiers CSS, JavaScript et image).

Comment obtenir le label Mobile Friendly ?

Vous pouvez tester votre site avec Google Webmaster Tools, il vous permet les erreurs d’optimisations. De plus, un outil proposé par le moteur de recherche permet d’analyser la facilité d’utilisation de votre page sur un appareil mobile et vous alerte des erreurs critiques relatives à votre site.

Test d'optimisation mobile pour mon site ayoubbenkhiroun.com

L’outil m’affiche que mon site est adapté aux mobiles, et si ce n’est pas le cas, il va falloir l’adapter.

Important

Il est fortement conseillé de :

Ne pas utiliser dans votre site web des technologies non supportées, comme le Flash par exemple.

  • Adapter la taille de font (police) pour une visibilité sans zoom.
  • Prendre en compte l’imprécision tactile pour les liens (link), personnellement je préfère l’utilisation des boutons aux lieux des liens pour la navigations et la redirection.
  • Limiter le scroll uniquement au vertical et éliminer le maximum le horizontal.

Vous allez trouver avec ce lien plus des détails complémentaires.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *